Gestion durable des terres - Agroécologie - Protection et restauration de la biodiversité - Résilience au changement climatique - Restauration forêts naturelles - Foyers améliorés et combustibles de substitution - Restauration et protection des ressources naturelles - Sécurité alimentaire - Protection de source
Actualité

"Conservation et amélioration des services écosystémiques de la région atsinanana à travers l’agroécologie et la promotion de la production d’énergie durable" (PIA)

"Conservation et amélioration des services écosystémiques de la région atsinanana à travers l’agroécologie et la promotion de la production d’énergie durable" (PIA)

Le dimanche 27 juin 2021



Les enjeux environnementaux de la région Atsinanana sont, de manière générale :

  • - La déforestation, les feux de brousse récurrents et les impacts du changement climatique, influant sur l’état des ressources;
  • - L’inexistence de plan d’occupation du sol rendant difficile la valorisation de l’espace;
  • - La vulnérabilité par rapport aux chocs impactant sur la résilience des communautés;
  • - Et le manque d’investissements et de moyen de production dans la valorisation des ressources en terre, ainsi que l’attachement aux pratiques agricoles traditionnelles, notamment le tavy, favorisant la dégradation des terres.


L'agroécologie est la démarche optée pour faire face à ces problèmes cruciaux. Le choix de l’agroécologie est déterminé par une double nécessité :

  • - Augmentation durable et de diversification de la production (sources de revenus et sécurité alimentaire)
  • - Préservation des ressources naturelles locales (sols, eau, forêts) existantes, mais limitées et/ou menacées.


Le projet intégré Atsinanana consiste :

  • - À restaurer deux aires protégées et améliorer leur gestion en collaboration avec les communautés rurales des communes d'Ambalabe et d'Anjahamana;
  • - A diffuser l'agroécologie pour augmenter la production tout en conservant et améliorant les services écosystémiques
  • - A promouvoir l'énergie durable (à partir de la production et transformation de bambou)


Districts concernés : Brickaville, Vatomandry

Communes concernées : Ambalabe, Anjahamana

Population touchée : 16 914

Aires protégées concernées :

  • - Vohibe (3117 ha)
  • - Mangerivola (11900 ha)